LA COEXISTENCE ACTIVE

Depuis 2009, Coexister choisit de transformer la diversité convictionnelle en un vecteur de cohésion sociale et d’innovation sociale, grâce au parcours local de Coexistence Active.

La Coexistence Active est une philosophie qui se décline en une méthode de terrain afin de permettre à chaque citoyen, et particulièrement aux 15-35 ans, de favoriser un meilleur vivre ensemble. Ce modèle de société se base sur une triple conviction : la diversité existe, elle est une chance, et est même nécessaire pour créer du lien social.

Un parcours en 3 temps qui se vit dans les 45 groupes locaux français et les 7 groupes européens, pour mieux vivre ensemble grâce à nos différences.

Les Coexistants sont parmi les premiers bénéficiaires et acteurs de Coexister. Tout au long de leur expérience de bénévoles, ils mettent en œuvre localement un parcours en trois temps incluent des événements de dialogue, des opérations de solidarité, et des ateliers de sensibilisation en milieu scolaire. La philosophie mise en œuvre est appelée la Coexistence Active, il s’agit d’une pédagogie du faire ensemble, apprenant aux jeunes à construire de l’unité, non pas « malgré », mais « grâce » à leurs différences.

En moyenne, dans chaque groupe, 7 bénévoles et 50 Coexistants participent chaque année à organiser 30 événements de dialogue, 10 opérations de solidarité et 10 ateliers de sensibilisation.

1.  DIALOGUE

Le dialogue permet d’apprendre à se connaître. Chaque groupe local peut organiser des visites de lieux de culte, des débats, des conférences, des repas partagés un soir de fête religieuse, des expositions ou encore des séances de cinéma. Ces événements permettent à chacun de développer une meilleure connaissance de soi et des autres.

Exemple : Le Kawaa est un café-débat sur le vivre ensemble et la laïcité. Son but est de créer un espace d’échange convivial sur les leviers de l’interconvictionnel pour mieux vivre ensemble. En 2016-2017, nos groupes ont organisé 60 Kawaa dans toute la France. Coexister propose également aux Coexistants une formation pour animer un Kawaa.

2.  SOLIDARITÉ

La solidarité permet de dépasser le simple cadre du dialogue en agissant ensemble, au service de la société. Autour du slogan: «diversité de convictions, unité dans l’action», nous organisons des collectes de vêtements et de jouets, des dons du sang, des actions auprès des sans-abris, des orphelins et bien d’autres activités.

Exemple : À l’occasion de la semaine solidaire 2016, 15 Coexistants bénévoles de 8 groupes locaux ont passé une semaine à Grande-Synthe avec l’association Utopia 56 afin d’aider à gérer et animer le camp de réfugiés. Au cours de cette expérience, ils ont pu porter un nouveau regard sur l’enjeu de l’accueil des réfugiés en France.

3.  SENSIBILISATION

La sensibilisation permet de devenir des agents de la Coexistence Active. Les membres actifs qui le souhaitent peuvent recevoir une formation auprès de nos formateurs professionnels afin d’apprendre à animer des ateliers dans les collèges et les lycées pour partager avec eux le message de Coexister.

Exemple : Au lycée professionnel public René Caille à Marseille, Coexister intervient depuis décembre 2015 auprès de 200 lycéens des métiers du bâtiment âgés de 14 à 21 ans. Des ateliers de déconstruction de préjugés ont été mis en place pour apaiser les tensions signalées par le corps pédagogique et appuyer leurs enseignements sur la laïcité et la citoyenneté. Suite aux retours très positifs des élèves et des enseignants, Coexister a renouvelé deux fois l’expérience en 2017.

Un parcours en 3 temps qui se vit dans les 45 groupes locaux en France et 7 en Europe, pour mieux vivre ensemble grâce à nos différences.

Les Coexistants sont parmi les premiers bénéficiaires et acteurs de Coexister. Tout au long de leur expérience de bénévoles, ils mettent en œuvre localement un parcours en trois temps incluent des événeents de dialogue, des opérations de solidarité, et des ateliers de sensibilisation en milieu scolaire. La philosophie mise en œuvre est appelée la Coexistence Active, il s’agit d’une pédagogie du faire ensemble, apprenant aux jeunes à construire de l’unité, non pas « malgré », mais « grâce » à leurs différences.

En moyenne, dans chaque groupe, 7 bénévoles et 50 Coexistants participent chaque année à organiser 30 événements de dialogue, 10 opérations de solidarité et 10 ateliers de sensibilisation.

1.  DIALOGUE

Le dialogue permet d’apprendre à se connaître. Chaque groupe local peut organiser des visites de lieux de culte, des débats, des conférences, des repas partagés un soir de fête religieuse, des expositions ou encore des séances de cinéma. Ces évènements permettent à chacun de développer une meilleure connaissance de soi et des autres.

Exemple : Le Kawaa est un café-débat sur le vivre ensemble et la laïcité. Son but est de créer un espace d’échange convivial sur les leviers de l’interconvictionnel pour mieux vivre ensemble. En 2016-2017, nos groupes ont organisé 60 Kawaa dans toute la France. Coexister propose également aux Coexistants une formation pour animer un Kawaa.

2.  SOLIDARITÉ

La solidarité permet de dépasser le simple cadre du dialogue en agissant ensemble, au service de la société. Autour du slogan: «diversité de convictions, unité dans l’action», nous organisons des collectes de vêtements et de jouets, des dons du sang, des actions auprès des sans-abris, des orphelins et bien d’autres activités.

Exemple : À l’occasion de la semaine solidaire 2016, 15 Coexistants bénévoles de 8 groupes locaux ont passé une semaine à Grande-Synthe avec l’association Utopia 56 afin d’aider à gérer et animer le camp de réfugiés. Au cours de cette expérience, ils ont pu porter un nouveau regard sur l’enjeu de l’accueil des réfugiés en France.

3.  SENSIBILISATION

La sensibilisation permet de devenir des agents de la Coexistence active. Les membres actifs qui le souhaitent peuvent recevoir une formation auprès de nos formateurs professionnels afin d’apprendre à animer des ateliers dans les collèges et les lycées pour partager avec eux le message de Coexister.

Exemple : Au lycée professionnel publiv René Caille à Marseille, Coexister intervient depuis décembre 2015 auprès de 200 lycéens des métiers du bâtiment âgés de 14 à 21 ans. Des ateliers de déconstruction de préjugés ont été mis en place pour apaiser les tensions signalées par le corps pédagogique et appuyer leurs enseignements sur la laïcité et la citoyenneté. Suite aux retours très positifs des élèves et des enseignants, Coexister a renouvelé deux fois l’expérience en 2017.

Coexister est un mouvement interconvictionnel permettant à des jeunes de 15 à 35 ans de créer du lien social et de promouvoir un mieux vivre ensemble.

Coexister France

50 rue de Montreuil
75011 Paris – France

Téléphone : +33 (0)6 29 13 11 05
Email : contact@coexister.fr